Imaginées par la créatrice française Valérie Bastit Laudier, et réalisées en équipe, les collections de meubles, linge de maison, mode et papeterie d’Ôtsuki-Sama puisent leurs références dans l’esthétique japonaise. Teintés à l’indigo avec la technique japonaise ancestrale de shibori, les collections sont réalisées entièrement à la main en France. Tous racontent une histoire, et vous invitent à entrer dans le monde poétique d’Ôtsuki Sama, Sa Majesté la Lune (un nom inspiré par le recueil d’aïkus de Paul Claudel, « Cent phrases pour éventail »).

Passionnée du Pays Levant, peintre, et 5ème dan de calligraphie, Valérie laurier rentre du Japon en 2011 après 12 années d’immersion totale. Le Japon, il a fallu l’apprivoiser. Un apprentissage parfois difficile, qui passera donc par celui de la calligraphie, « un art martial – sho do, la voie de l’écriture – pratiqué à l’origine par les samouraïs. Ils s’entrainaient à l’épée en traçant de grands signes dans les airs, explique Valérie. Tout le corps accompagne le mouvement, le bras est immobile, pour bien transmettre toute l’énergie. Un tour sur son blog vous en dira plus. Energie qu’elle retrouve dans la matière LIN. « Une matière que j’adore pour son côté brut et naturel; il répond très bien à la teinture tout en autorisant ce côté aléatoire que je recherche avec l’indigo. Que je le chiffons, le plie ou le ficèle, la teinture prend ».

Connaissez-vous sashiko, le point de couture emblématique d’Ôtsuki Sama, de la taille d’un grain de riz ? Valérie Laudier a choisi et revu pour sa nouvelle gamme de linge de maison une douzaine de motifs traditionnels japonais brodés au point sashiko, qu’elle inscrit dans un carré imaginaire ou au contraire nettement défini. Ces motifs évoquent des éléments symboliques au Japon comme le bambou, la feuille d’érable ou la fleur de sakura. Le très élégant motif « Vague » s’associe au minimalisme des lignes dessinées au râteau dans les jardins zen (motif « Zen »). Ces dessins simples et raffinés composés de lignes horizontales et verticales ou au contraire plus complexes sont brodés à la main dans son atelier sur une toile blanche en pur lin, tissée en Alsace, avec du fil à sashiko japonais de couleur bleu marine.

Les « tressés »: une jolie combinaison de bandes de lin teintées à l’indigo aux nuances variées. Disposées dessus dessous, ces bandes sont liées les unes aux autres à l’aide de la traditionnelle couture Sashiko pour former un quadrillage matelassé offrant contrastes ou dégradés de bleu… Ornant coussins, courtepointes, édredons ou composant la nouvelle série d’accessoires de table (sets de table et sous-verres), les « tressés d’Indigo » s’intègrent avec élégance dans l’univers très singulier d’Ôtsuki Sama.

www.otsuki-sama.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInShare on StumbleUponPrint this pageEmail this to someone
  
Copyright © CELC - linenandhempcommunity
Caprice
Lifestyle
Portraits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *